Observer le ciel avec votre caméra

Quelle caméra pour quelle utilisation ?
Caméra FRIPON

COMMENT SONT GÉRÉES LES DÉTECTIONS

Comme écrit plus haut chaque station est autonome pour l’observation et la détection des météores. Dès qu’il y a une détection l’ordinateur envoie cette information à notre serveur central. Le serveur se charge alors de voir si à la même heure il y a eu d’autres détections. Si cette détection est unique les données ne sont pas transférées au serveur central, elles restent cependant pour le PC local pour une durée de 2 mois. Par contre si on a au moins deux stations qui ont fait une détection au même moment, on télécharge ces images sur notre serveur. Lorsque le transfert est fini, une chaine de traitement est automatiquement lancée. Cela permet de calculer la trajectoire du météore et lorsque c’est le cas, la zone de chute des éventuelles météorites associées.

Les caméras fish eye du réseau FRIPON

Une station FRIPON est constituée d’une caméra « fisheye » ou plein ciel capable d’imager le ciel local en entier, d’un switch permettant d’alimenter la caméra via le protocole PoE et enfin d’un ordinateur permettant d’acquérir des images, de détecter les météores et de communiquer avec le serveur central.

Les caméras ont été conçues et fabriquées par la société Shelyak. Le design du boitier (environ 10 x 20 cm) permet de dissiper la chaleur interne libérée par la caméra. Les 100 stations contiennent deux types de caméras: des Basler S/N 21420891 – modèle acA1300-30gm ou des DMK 23G445. Ces caméras sont munies d’un capteur de 1.2 mégapixel. Un switch TPLINK L-SG2210P permet d’alimenter la caméra via le câble Ethernet et le protocole PoE (Power over Ethernet) . La vitesse d’acquisition est de 30 images/seconde. L’objectif utilisé de marque Focusave a une focale de 1.25 mm, une ouverture de f/2 et un champ de 185°. La caméra munie de la technologie POE (Power Over Ethernet) permet d’utiliser un seul câble entre l’ordinateur et la caméra. Ce câble permet de transférer les données ainsi que d’alimenter la caméra. La longueur du câble peut aller jusqu’à 100 mètres. L’équipe FRIPON a développé son propre programme de détection des météores : FreeTure.

Le code ’source’ est désormais disponible sur GitHub sous licence GPL.

Utiliser ou acheter votre propre caméra

Depuis l’installation du réseau, nombreuses sont les personnes à souhaiter acheter une caméra pour rejoindre le réseau FRIPON. Le réseau FRIPON a été financé par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), il est constitué de 100 caméras dont les sites ont été choisis par l’équipe de pilotage et dont les données sont utilisées pour détecter automatiquement les météores et calculer leurs trajectoires. Il n’est plus possible aujourd’hui d’ajouter des caméras au réseau automatisé car la maintenance du réseau a été dimensionnée pour 100 caméras. Cependant vos observations sont importantes et peuvent aider le programme FRIPON. En effet, multiplier les stations d’observations permet d’améliorer le calcul de trajectoire des météores observés.

Pour cette raison, nous encourageons toute personne munie d’une caméra à partager ses détections de météores sur la plateforme de témoignage Vigie-Ciel. Après la détections d’un météore, il est possible sur cette plateforme d’envoyer vos vidéos et images pour chaque événement observé. Les données fournies par vos soins seront combinées aux observations FRIPON afin d’optimiser le calcul de trajectoire. Il n’est pas nécessaire d’avoir une caméra « fisheye ».

PC Nuc Intel NUC5i3RYH

Plusieurs options pour participer sont possibles:

Vous souhaitez acquérir une caméra:

  • Avec la même configuration que le réseau FRIPON: les caméras FRIPON sont disponibles chez Shelyak. Il vous faudra installer Freeture sur un ordinateur Linux ou Windows par vos soins. Compte tenu du grand nombre d’utilisateurs potentiels, aucun support ne vous sera fourni par l’équipe FRIPON/Vigie Ciel. Vous pouvez échanger avec d’autres amateurs sur les groupes de discussion dédiés. Si vous souhaitez utiliser un ordinateur sous Windows, le logiciel UfoCaptureHD peut tout à fait être utilisé avec les caméras Basler ou DMK avec une interface USB.
  • Avec une autre configuration: Plusieurs types de caméras proposées dans le commerce peuvent tout à faire convenir. Il est également possible d’utiliser des caméras type Watec (902H, 120N) avec un grabber video et les logiciel Freeture ou UFOCapture..

Vous possédez une caméra (fisheye ou non), avec un logiciel de détection type Ufocapture. Vous pouvez nous envoyer les données les fichiers traités par UFOAnalyser que l’on pourra intégrer dans notre chaine de traitement des données.

Vous avez un appareil photo et par chance vous avez photographié l’image d’un météore brillant. Envoyez-nous votre image selon le protocole présenté dans le formulaire.

Dans tous les cas, lors d’une détection, vous pouvez nous envoyer vos vidéos et images sur la plateforme de témoignage Vigie-Ciel mais également partager vos détections avec le réseau BOAM (Base des Observateurs Amateurs de Météores).