La recherche de météorites à Roanne

Une météorite tombée en aout 2016 pouvait-elle être retrouvée en mai 2017 ? Temps magnifique pour arpenter les champs et examiner les bords de routes, distribution de tracts, accueil chaleureux des habitants, accompagnement par la presse locale ! Mais pas météorite retrouvée : la longue durée entre la chute de l’objet et sa recherche est un obstacle à éviter. L’expérience fut cependant riche d’enseignement pour améliorer la logistique et votre future participation !
Une partie de l’équipe de joyeux chercheurs de météorites

Voici le récit de cette première recherche, raconté par le coordinateur local, Eric Bouchez, responsable du planétarium Jupiter à Roanne :

« Dans le courant du mois de janvier 2017, Sylvain BOULEY m’a contacté directement par téléphone en tant que président du club d’astronomie Jupiter de Roanne. Il a expliqué le projet FRIPON et la volonté d’étendre le réseau de détection en installant une caméra fish-eye dans notre région. Je connaissais ce projet d’observation du ciel en continu et lui ai donné immédiatement mon accord pour effectuer des recherches sur les lieux d’implantation possibles de cette caméra, notre club ne possédant pas de salle dédiée ou d’observatoire !

Lors de cet appel, la discussion a très vite porté sur un phénomène lumineux majeur qui s’était déroulé durant l’été 2016 dans le sud de la région roannaise, dans la nuit du 6 au 7 août, qui correspondait à la nuit des étoiles cette année-là. Nous en avions effectivement eu des échos mais aucun membre du club n’avait vu ce bolide car nous avions avancé notre nuit des étoiles au jour précédent ! Nous avons échangé par la suite par mail avec Sylvain. Il m’a rapidement confirmé que l’analyse des caméras montrait que le bolide avait effectivement traversé l’atmosphère et qu’une météorite était tombée dans notre région. Il a évoqué la possibilité que des membres de l’équipe FRIPON et Vigie-Ciel se déplacent sur les lieux pour faire un premier travail de recherche.

Dans un premier temps, le club a démarché des mairies pour y installer une caméra. Après quelques échecs, la mairie de Villerest a manifesté une réelle motivation pour notre projet (caméra et antenne car le club mène des projets avec les radioamateurs locaux). C’est dans ce cadre que nous avons reçu François COLAS qui a fait le lien avec la mairie de Villerest pour l’installation du matériel et nous sommes allés sur la zone de chute pour y faire les premiers repérages.

Durant le mois de mai, nous avons reçu à Saint Germain Laval, Sylvain BOULEY, Asma STEINHAUSSEUR et Patrick DE LUCA. Le but de ces déplacements sur le terrain est de communiquer localement afin de récupérer des informations sur ce phénomène. La presse locale avec le Pays Roannais et le Progrès ont répondu favorablement en nous ouvrant leurs premières pages. La radio locale (RVR) nous a reçue et s’est déplacée sur le terrain. J’ai également organisé une intervention dans une école de Riorges où Sylvain a pu échanger avec des élèves de CM2. Et enfin Sylvain a donné une conférence sur le projet FRIPON à Villerest.

Durant ces jours, Sylvain, Asma, Patrick accompagnés des membres du club Jupiter et radioamateur sont allés à la rencontre des personnes sur la zone de chute en faisant du porte à porte par petits groupes afin de diffuser des tracts d’information que nous avions élaborés au préalable. Nous avons également mené quelques battues sur le terrain mais le but était vraiment de contacter le maximum de personnes dans les environs. Malheureusement aucun renseignement important n’a été recueilli durant ces 3 jours, personne n’a vu le phénomène sur la zone d’impact !

Le pays Roannais – édition du 13 Avril 2017
C’est l’histoire d’un agriculteur qui aime les jolis cailloux, on a espéré trouver dans sa collection notre météorite mais ça n’a pas été le cas. Ce fût en tous cas une belle rencontre
Tract distribué aux habitants

Dans les semaines suivantes, nous sommes retournés sur le secteur plusieurs fois afin de contacter certaines personnes absentes ou visiter certains hameaux éloignés ! Nous avons également fait un travail de recherche de cadastre sur la zone de chute potentielle à partir des fichiers Google Earth transmis. Nous avons recherché les propriétaires pour obtenir les autorisations de battues, et nous en avons mené quelques-unes dans certaines zones précises. Le plus difficile dans ces cas-là est de convaincre des personnes réticentes de nous laisser pénétrer sur leur champ, bois, réserve de chasse… Il ne faut hésiter à les recontacter et aller prendre le café chez eux pour prouver notre bonne foi !

Pour terminer, j’ai fait quelques interventions auprès de groupes de marcheurs locaux, chasseurs qui arpentent les endroits les plus reculés de la zone. La gendarmerie a été contactée. Le président de la communauté de commune m’a laissé présenter durant 15min le projet FRIPON devant 200 personnes avant une importante réunion locale. Le club a édité deux affiches posters sur la recherche de la météorite que nous utilisons lors de nos manifestations comme la Fête de la science…

Comme Sylvain me l’avait expliqué dès le départ, les clubs d’astronomie amateur sont un relais essentiel des projets FRIPON et VIGIE-CIEL sur le terrain concernant ces recherches de météorites par leur proximité, leur connaissance des lieux et acteurs locaux… Les démarches de préparation, de recherches d’informations, de battues sur le terrain sont une charge de travail importante pour les clubs dans des domaines méconnues (organisation, cadastre, droit, reconnaissance de météorites…) mais je dois avouer que j’ai rencontré immédiatement une ferveur parmi les membres du club d’astronomie et radioamateur. La recherche des météorites est un sujet qui étonne et passionne également les personnes. Nous nous en sommes aperçus lors de nos recherches sur la zone. Il nous fallait souvent insister pour quitter les maisons où le café et les tartes aux prunes ou aux pommes étaient parfois au rendez-vous !

Dans le cas de Roanne, les deux clubs locaux (astronomie et radioamateur) organisent désormais des manifestations communes de vulgarisation et ils sont en cours de déménagement pour s’installer ensemble à Villerest, ville qui a accueilli notre projet FRIPON! C’est une expérience enrichissante.

Enfin la bonne ambiance et la sympathie communicative des membres de l’équipe FRIPON ont joué un rôle primordial dans l’implication de notre club ! »

Eric BOUCHEZ

Lien vers l’événement sur le site FRIPON

Lien vers l’événement sur le site REFORME

Exemple de photo de roche envoyée à la suite de la diffusion de la nouvelle dans les médias