Sursaut des Draconides dans la nuit du 8 au 9 octobre !

On suspectait qu’il aurait lieu, et il a bel et bien eu lieu ! Dans la nuit du 8 au 9 octobre, un intense sursaut d’activité des Draconides a été observé depuis l’Europe, entre 22h et 00h TU. Les observateurs ont enregistré des taux supérieurs à 100 Draconides par heure, et les personnes équipées de récepteurs radio ont pu détecter un gros pic d’activité aux même horaires.

Le sursaut d’activité des Draconides, dans la nuit du 8 au 9 octobre, enregistré par la caméra de Fléville de Tioga Gulon. Crédit : Tioga Gulon

D’après Sirko Maulo, qui a observé le sursaut depuis l’Allemagne, « les météores étaient pour la plupart peu lumineux, avec des magnitudes d’environ +4 à +5, et peu de météores brillants. La plupart d’entre eux semblaient mettre en évidence la fragilité des météoroïdes, en semblant se désintégrer en fin de trajectoire. » Tioga Gulon, qui a observé depuis l’Est de la France, a noté que « de 22h à 22h30 TU, c’était assez joli, nous avons pu observer une intensité avec 1-2 météores par minutes. » Jure Atanackov note lui un « Gros sursaut d’activité des Draconides! Observé de 22h40 à 0044 TU dans des conditions d’observation médiocres, magnitude limite d’environ 6.5, mais couverture nuageuse entre 0 et 40%. Taux probablement supérieurs à 100/h, même avec un radiant avec une hauteur inférieure à 30°. Je serais surpris que le ZHR ne s’élève pas à plusieurs centaines. Pic secondaire possible vers 00h00 TU.« 



Laisser un commentaire