Bolide du 13 décembre, 17h41

13 décembre 2020 Non Par karlantier

Un bolide très brillant a été observé alors que la nuit n’était pas encore complètement tombée, en cette fin d’après-midi du 13 décembre 2020, à 17h 41min (heure locale française, soit 16h 41min TU) depuis une large moitié Est de la France (du Grand Est à la région Paca). Cet événement a été filmé par 4 caméras du réseau Fripon, ainsi qu’observé à l’œil nu et rapporté par plus de trois cents témoins. Si vous l’avez également observé, n’hésitez pas à envoyer un rapport d’observation en ligne !

Figure 1 – Bolide du 13 décembre 2020 à 16h41m TU vu par les caméras FRIPON de Troyes (UTT) et de Dijon (LICB – Université de Bourgogne)

Figure 2 – Vidéo du bolide du 13 décembre 2020 à 16h41m TU vu par les caméras FRIPON de Troyes (UTT) et de Dijon (LICB – Université de Bourgogne

Figure 3 : Carte des témoins visuels AMS/IMO/VigieCiel et trajectoire estimée du météoroïde

Le bolide* a été enregistré par quatre caméras du réseau FRIPON (Fireball Recovery and InterPlanetary Observation Network, Figures 1 et 2) et observé par au moins 115 témoins visuels qui ont complété le rapport d’observation (Figure 3). L’analyse des vidéos a permis une estimation de la trajectoire atmosphérique et les paramètres du météoroïde*** qui lui a donné naissance (Figures 4 et 5).
Ce dernier est devenu lumineux alors qu’il était à 87 km d’altitude et qu’il survolait la ville de Bar-le-Duc, une trentaine de kilomètres au Sud de Verdun à une vitesse d’entrée de 25 km/s (soit 90 000 km/h). Il a ensuite continué sa trajectoire en direction de l’Ouest-Sud-Ouest (azimuth de 245°) avec un angle de 11° par rapport à l’horizontale : il est resté lumineux pendant près de 10 secondes, pendant lesquelles il a parcouru plus de 200 km, atteignant une magnitude de -9 (soit 100 fois plus lumineux que Vénus, et 15 fois moins que la Pleine Lune). Pour finalement disparaître à quelques kilomètres à l’Est de Montargis, alors qu’il était encore à 38 km d’altitude.

Figure 4- Trajectoire du bolide du 13 décembre 2020, 16h 41min TU, d’après les premiers calculs intégrant les 4 enregistrements vidéo des caméras du réseau Fripon. Le météoroïde est entré dans l’atmosphère avec un angle d’inclinaison de 14°
Crédit : FRIPON/Vigie-Ciel

Figure 5 : Trajectoire (gauche) de type astéroïdale, Altitude (centre) et Vitesse (droite) du bolide du 13 décembre 2020 à 16h41m UTC

Géminides ou pas ? C’est actuellement la pluie d’étoiles filantes des Géminides mais est-ce que ce bolide en faisait partie ? Les données disent le contraire. D’abord , le radiant (Constellation des Gémeaux) n’était pas encore levé mais aussi la vitesse du météoroïde (25km/s) est différente de celle des Géminides (35km/s). Ce n’était donc pas un petit fragment de Phaéton (le corps rocheux à l’origine de cette pluie) !

Il est possible de calculer l’orbite initiale de l’objet dans le Système solaire (Figure 5) en prolongeant la trajectoire dans l’espace. Les paramètres elliptiques orbitaux importants sont :
1) Le demi grand axe de l’ellipse qui donne la taille de l’orbite, mesuré en Unité Astronomique (UA) qui correspond à la distance moyenne entre la Terre et le Soleil.
2) L’excentricité qui mesure « aplatissement » de l’ellipse (une orbite circulaire a une excentricité de zéro)
3) L’inclinaison de seulement 0.68° indique que le plan de l’orbite de l’objet est proche de celui de la Terre.
4) Le paramètre de Tisserand de 3.26 indique que nous avons à faire à une orbite de type astéroïdale.

L’objet a donc une origine astéroïdale, et contrairement aux Géminides de cette nuit avec Phaéton , nous ne connaissons pas le corps parent de ce bolide.

D’autres images et vidéos amateurs commencent également à nous parvenir. N’hésitez pas à les télécharger lors de votre rapport d’observation sur ce lien !

https://twitter.com/flightlevel150/status/1338391769633972225?s=20
https://twitter.com/Lebienpublic/status/1338228613427171337

MAJ 14/12/2020 : Les calculs montrent qu’il n’y a probablement pas de météorite de taille significative à rechercher au sol. La masse initiale est autour de 2 kg (lorsque l’objet était à 87km) et la masse finale est elle, proche de 0g (ce qui correspond à une désintégration totale de l’objet lors de sa chute).

Si cet événement vous a donné envie d’en savoir plus sur les météores et les météorites et que vous habitez à côté de Dijon, n’hésitez pas à suivre les actualités de la Société Astronomique de Bourgogne, relais régional Vigie-Ciel, vous aurez peut-être la chance de participer à une formation et de toucher de vraies météorites en attendant d’en retrouver sur le terrain !

Vous pouvez aussi rechercher de nouveaux cratères d’impact, témoins des chutes passées de grosses météorites sur Vigie-Cratère !

Revue de presse

  • Le Dauphiné Libéré : https://www.ledauphine.com/insolite/2020/12/13/videos-quel-est-ce-phenomene-lumineux-observe-dans-le-ciel-ce-dimanche
  • Le Bien Public : https://www.bienpublic.com/environnement/2020/12/13/dijon-un-tres-gros-bolide-apercu-dans-le-ciel-de-dijon
  • Le Bien Public (2) : https://www.bienpublic.com/environnement/2020/12/14/lueur-verte-dans-le-ciel-il-s-agissait-d-un-meteore-de-8-5-cm
  • France 3 Centre Val de Loire : https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/loiret/montargis/video-bolide-spatial-se-desintegre-au-dessus-montargis-1905612.html
  • France Info : https://www.francetvinfo.fr/sciences/astronomie/un-asteroide-de-deux-kilos-traverse-le-ciel-de-la-france_4219583.html
  • Le Progrès : https://www.leprogres.fr/insolite/2020/12/14/d-ou-vient-cette-etrange-lumiere-verte-observee-dans-le-ciel-lyonnais-dimanche-soir
  • Actu : https://actu.fr/auvergne-rhone-alpes/lyon_69123/video-a-l-est-de-lyon-l-incroyable-spectacle-d-une-boule-de-feu-verte-qui-dechire-le-ciel_38107238.html
  • La Commère 43 : https://www.lacommere43.fr/actualites/item/35585-astronomie-un-bolide-apercu-dimanche-soir-dans-le-ciel-de-haute-loire.html

Lexique

*un bolide est un météore** (synonyme d’étoile filante) très lumineux. On désigne généralement par bolide tout météore plus lumineux que la planète Vénus (l’astre le plus brillant du ciel après le Soleil et la Lune)

**un météore (ou étoile filante) est le trait lumineux observé lorsqu’une poussière interplanétaire ou un petit météoroïde*** pénètre dans l’atmosphère terrestre à très grande vitesse (entre 12 et 72 km/s)

***un météoroïde est une petite particule de quelques millimètres à quelques dizaines de centimètres de diamètre qui se déplace dans l’espace. C’est elle qui donne naissance au météore si elle a la chance de pénétrer dans l’atmosphère de la Terre. Si le météoroïde est suffisamment massif, une partie de l’objet peut résister à cette entrée dans l’atmosphère, et donner naissance à une météorite****.

****une météorite est le caillou rocheux ou métallique qui est retrouvé sur terre, lorsqu’une partie d’un météoroïde suffisamment massif a réussi à traverser l’atmosphère et arriver au sol.

[1] Stations ayant enregistré le bolide du 13 décembre 2020, 16h 41min TU :
Dijon, 21, Fr (13/12/2020 16:41:32 UTC),
Glux-en-Glenne, 58, Fr (13/12/2020 16:41:32 UTC),
Lyon, 69, Fr (13/12/2020 16:41:32 UTC),
Troyes, 10, Fr. (13/12/2020 16:41:32 UTC).

Dernière mise à jour : 16/12/2020, 23h37 min